Vous êtes ici : AccueilVie communale

Les mots du maire

Mesdames, Messieurs, Chers amis,

Vivre à Les Rues des Vignes, c'est un choix qui permet d'apprécier tous les atouts d'une vie au village. La ruralité est source de liberté, d'épanouissement, de calme, de convivialité et d'équilibre. Elle procure une sociabilité de proximité. Je voudrai à ce titre saluer le rôle important joué par nos nombreuses associations qui contribuent au dynamisme de la commune et en particulier, par le comité d'animation qui ne ménage pas ses efforts pour coordonner et proposer à la population une programmation de fêtes et de loisirs riche et variée tout au long de l'année.

La ruralité permet aussi d'entretenir des liens privilégiés avec l'environnement et ainsi de bénéficier des atouts naturels de notre territoire. Territoire riche d'histoire, d'abord par la présence il y a plus de 1000 ans dans notre vallée du Haut Escaut, des premiers hommes... Mais aussi avec l'Abbaye de Vaucelles, témoin de 650 ans de vie monastique et joyau de l'art cistercien.

A côté de ce riche patrimoine, la commune s'est engagée dans l'ère du numérique. Fin janvier, le site internet de la commune sera consultable pour toute information pratique sur la vie du village.

Par ailleurs, dès la fin du premier semestre 2017, le village aura accès au très haut débit (VDSL) ce qui permettra une meilleure qualité de connexion internet.

Dans un contexte international agité, et malgré la violence et les incertitudes, je me permets de vous présenter en mon nom personnel, au nom de mes collègues du conseil municipal et en celui des agents de notre collectivité, tous nos vœux de bonheur et de santé pour vous-même et pour vos proches.

Bonne année 2017.

Marc LANGLAIS

Contacter la commune

Plusieurs moyens pour contacter la commune

Par téléphone

03.27.78.92.16

Par fax

03.27.78.96.27

Horaires d'ouverture

  • Lundi / Mercredi / Jeudi : de 8h30 à 12h et de 14h à 17h
  • Mardi / vendredi : de 8h30 à 12h

Se rendre en mairie

495 rue haute
59258 Les Rues des Vignes

Ecrire à la commune